POURQUOI L’INFIDELITE – THERESE HARGOT

PURE SELF

« Prendre le temps de construire son identité et sa liberté intérieure avant de les mettre au service de nos amours »

 

Thérèse Hargot est une philosophe et sexologue de nationalité belge, exerçant en France, notamment dans l’établissement Stanislas de Paris (6è). Elle réalise également des interventions lors de différentes manifestations aussi bien nationales (Université d’été de la Manif pour Tous, Assemblée générale des évêques de France à Lourdes), qu’internationales (Colloque « Complémentarité homme femme » au Vatican en 2014, Festival Paradise in the City dans le cadre des Journées Mondiales de la Jeunesse, à Cracovie). En 2016, elle publie l’ouvrage « Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) » chez Albin Michel, qui la révèle au grand public grâce à ses nombreux passages dans les médias.

Entre charme et machisme, les hommes ne savent plus trop comment se situer….et les femmes en souffrent. Il y a deux identités distinctes à construire au sein d’un couple, si l’on souhaite éviter la fusion (l’asphyxie..). Pour accéder à une mixité heureuse, un retour à soi est nécessaire.
Conférencière, Thérèse Hargot remet en question l’héritage du féminisme d’après Mai 1968, et ses conséquences sur la sexualité des jeunes. La thèse défendue est que, loin de libérer les femmes, le féminisme soixante-huitard les aurait forcées à s’adapter à un monde d’hommes, à se soumettre à une société patriarcale. La sexologue, trentenaire, s’échine ici (avec un humour délicieux) à déconstruire des schémas mentaux acquis depuis lors par la plupart des femmes.

 

theresehargot.com