KUMBH MELA : SUR LES RIVES DU FLEUVE SACRE

CINEMA

 

 

La Kumbh Mela est le plus grand pèlerinage du monde, qui réunit en Inde tous les 12 ans, plus de 100 millions d’hindous venus se baigner dans les eaux sacrées du Gange, au confluent de 3 rivières. Pan Nalin y a posé sa caméra et relate différents destins, profondément émouvants, tous liés par la même foi : un jeune vagabond, un Sadhu, une mère désespérée à la recherche de son petit garçon disparu, un Yogi qui élève seul un bébé abandonné, ou encore un ascète fumant du cannabis. Des hommes et des femmes hors du commun, par leur personnalité et leur spiritualité, tous confrontés à un dilemme inextricable : vivre dans ce monde ou s’en extraire.
Né en Inde, le cinéaste Pan Nalin a récolté des succès internationaux avec ses films Samsara et Ayurveda. Dans Kumbh Mela, il raconte différents destins émouvants tous animé par une foi élargie, au parcours et à la philosophie pleins d’enseignements et porte son regard sur cet univers méconnu en Occident. Son dernier film va au-delà des conventions du documentaire habituel. Nalin sait laisser la parole aux seules images… Et il offre un espace à la réflexion sur les valeurs, sur la foi et la spiritualité. Son film montre mille facettes de cette Inde à la fois moderne et ancestrale, une fresque très vivante et profondément émouvante. Une exploration spectaculaire des chemins de la dévotion…

Le titre original du film « Faith Connection » traduit avec une fidélité inouïe la puissance et la profondeur de ce rassemblement, l’énergie vibratoire et le mythe qu’il véhicule. En suivant quelques karmas dans cette foule impensable, avec un oeil non pas de documentariste, mais bel et bien de cinéaste : yogis contorsionnistes, fakirs soulevant des poids avec leur sexe, simples fidèles… Nalin parvient à convertir l’aventure en un conte spirituel, une galerie de portraits attachants.
“Nous avons perdu tout ancrage du religieux, au profit du pouvoir, de la politique, du fanatisme et de l’exploitation de la foi. La dévotion authentique est rare. La religion n’a plus sa résonance originelle, la spiritualité est « packagée » et exportée, transformé en life-style. Seules les populations démunies et déshéritées dans ce monde sont encore capables de vivre reliées à cette foi, c’est justement ce que prouve la Kumbh Mela. Une foi qui émue aux larmes, l’expression même d’une flamme intime et interne qui ne s’explique pas. Un phénomène que l’on ne peut qu’observer tous les 12 ans, en Inde… » précise le réalisateur.

Enfin, nous vivons dans une société d’image et de son qui nous envahissent sous toute forme : cinéma, tv, internet, smartphones, livres, magazines… nos sens sont continuellement bombardés de contenu audio-visuel. C’est pourquoi, lorsqu’il s’est rendu sur place, Nalin s’est juré que s’il ne trouvait pas de personnalités singulières, qui l’intriguent et le touchent, il abandonnerait son projet. Il a finalement eu la chance de rencontrer tous ces personnages, dont les trajectoires et problématiques étaient ultra réelles et pouvaient enfin nourrir et clarifier sa vision. Il ne restait donc plus qu’ à s’immerger dans l’océan de l’humanité. L’intuition a fait le reste.
Sortie en salle, le 30 juillet 2014.

Art-icle expiré par Barbara pour Moodsto©k
Site officiel du film