CITIZENFOUR

CINEMA/ DOCUMENTAIRE

 

« It’s not a film about me.
It’s a film about us »
– E. Snowden

 

En 2013, Edward Snowden déclenche l’un des plus grands séismes politiques aux Etats-Unis en révélant, à la stupeur de tous, des documents secret-défense de la NSA et notamment l’étendue scandaleuse des réseaux de surveillance gouvernementaux : la collecte, le stockage et l’analyse des communications de millions de citoyens à travers le monde. Sous le nom le code « Citizenfour », il contacte la documentariste américaine Laura Poitras. Elle part le rejoindre à Hong Kong et réalise en temps réel CITIZENFOUR, un document historique unique et un portrait intime d’Edward Snowden.
Ce film dresse un réquisitoire aussi fouillé que terrifiant contre la surveillance de masse.

Qui se cache derrière Citizenfour, nom de code terminant chaque courriel que reçoit depuis quelques semaines la journaliste et documentariste américaine Laura Poitras ? Est-ce un fou, un excentrique ? Poitras comprend tout de suite que l’affaire est sérieuse, s’équipe des logiciels permettant de communiquer avec Citizenfour sans risquer d’être interceptée.
Derrière le jeune homme aux allures adolescentes se cache une personnalité incroyablement réfléchie et déterminée, d’une justesse incroyable, éloquent, tolérant, érudit qui n’a pas hésité à bouleverser sa vie pour ouvrir le débat public sur les pratiques scandaleuses des services de renseignements. Snowden s’intéresse peu à son propre cas souhaitant avant tout que la vérité éclate. Pas de narcissisme ni d’égocentrisme, c’est le portrait d’un « presque » simple analyste informatique, décidé à sacrifier sa vie pour dénoncer des violations massives des droits humains. Mais c’est aussi le portrait d’une Amérique dans l’impasse, noyée dans une lutte anti-terroriste qui la dépasse. Un État qui, à la recherche d’une épingle dans une botte de foin, veut tout contrôler, tout surveiller… et finalement perd le contrôle.

Pourquoi ce film est-il si important ? Parce que la surveillance de masse outrepasse nos droits fondamentaux. Nos gouvernements cherchent à nous imposer un choix qui n’en est pas un : la sécurité ou la liberté. Ce documentaire ne devrait avoir aucun mal à convaincre les plus sceptiques qu’il est grand temps d’encadrer ces pratiques dans un contexte légal bien défini.

******

« Aujourd’hui chaque frontière que tu franchis, chaque achat que tu fais, chaque appel passé, chaque antenne-relais croisée, chaque ami, chaque site visité et chaque courriel rédigé sont entre les mains d’un système au pouvoir illimité, mais pas totalement sécurisé. »
– Edward Snowden.

******

Le 16 novembre prochain, sortira en salle le long métrage « Snowden », réalisé par Oliver Stone.